mardi 13 novembre 2007

Vive la Grève

L'actualité, en ce moment, c'est la tension qui monte, et les grèves qui se préparent. La plupart des médias (qui mentent) abordent le sujet du point de vue de l'utilisateur des services publics qui peste quand les fonctionnaires se battent pour défendre leur statut et ledit service public (n'est-ce pas paradoxal?), comme si la grève était une catastrophe naturelle, un événement extérieur, incontrôlable, inexplicable. Les médias face aux grèves, c'est les fameux trois singes : le Figaro se bouche les oreilles, le Monde se cache les yeux, et Libération se tait. Surtout ne pas chercher à comprendre ou à expliquer.

Relayons donc deux articles qui prennent la chose par le bon bout : celui des grévistes.
- Des explications sur les soit-disant privilèges des cheminots, et leurs motivations (lire sur rue89).
- Les bonnes raisons qui poussent les lycéens à s'engager à leur tour contre la loi Pécresse, sans blocage ... pour l'instant ! (lire dans Le Figaro. Mais nan on déconne, c'est aussi sur rue89).

Quelques infos simples et claires qui méritent d'être diffusées.



Je soutiens la grève


Belle image conseillée par Sabotage (voir commentaires). Cliquez dessus pour plus d'explications.



Ah tout de même, un correctif : Pendant que Libération fait l'éloge d'une étudiante anti-blocage qui qualifie ses adversaires de «militants d’extrême gauche, fascistes et dictateurs», et nous rapporte que les CRS qui ont tapé sur des étudiants à Nanterre prétendent user «de la force nécessaire et suffisante», Libération nous informe aussi en long, en large, et en travers, des mouvements sociaux. Il faut le signaler, cet article relate en détail et en image une grande mobilisation très importante : pour le droit des suédoises à aller seins nus à la piscine...

4 commentaires:

Sabotage a dit…

Ici...

emcee a dit…

Bon, j'ai commencé à lire ton billet et je me suis perdue dans les com' de rue89. Il y a vraiment des abrutis.
Déjà, hier j'ai lu sur un autre article de rue89 une palanquée de com' de bas du front sur la grève de la SNCF. Tu as beau leur expliquer en long en large et en travers, chiffres et tout à l'appui, nan, y reviennent sur "oui, mais c'est pas juste et puis fainéants, pas fatigant le boulot, prise d'otage et tout ça".
Bon j'ai quand même vu qu'il y en avait plein aussi qui disaient on va galérer mais on vous soutient. (tiens, en parlant de galère, Fontenelle a fait un bon papier là-dessus. Tu connais le chemin).
Eh oui, la France profonde du nabot a les chocottes et elle allume les pare-feu.
Mais elle n'entamera pas la détermination des cheminots, des gaziers et électriciens.
Ou ce qu'il en reste. Parce que les coupes claires s'effectuent depuis des années et, progressivement, il n'y aura plus personne pour gueuler.
Les riches en haut, dans leur château-fort et les mangeurs de brioche tout en bas, dans le fossé.
Pôvre!
M'enfin, je ne suis pas optimiste du tout quant à l'issue.
La CFDT on sait ce qu'elle vaut. Bon, ça y est on rentre les banderoles, fini de rigoler. le gouvernement a cédé bla bla.
Mais la cégète non plus, pas bien confiance.
Quant au PS, il fait le canard, il fera semblant d'avoir soutenu à la fin du mouvement, si tout va bien, comme pour le CPE.
Mais je serai dans la rue dès demain. Y a pas de raison.
Surtout que les cheminots, total respect!

Dis-moi, qu'est-ce que tu as contre les revendications des Suédoises? ;-)

vlg a dit…

Merci camarade Sabotage.

emcee, t'énnerve pas trop, il n'y a pas que des cons, heureusement. Oui on a adoré les billets de Fontenelle sur la "galère" et les menteries du Monde. Ça va être dur de vaincre contre les «abrutis» et le PPA réunis.

Quant aux revendications suédoises, on n'a rien contre, on est pour. On s'étonne juste que Libération ne nous explique pas aussi bien les motivations des cheminots et des étudiants. Et si on manifestait pour le droit d'assister topless aux cours dans les amphis de Nanterre ? Ça, ça serait populaire et ça passerait dans les journaux...

coco_des_bois a dit…

merde mon commentaire a sauté... bref je disais que j'ai fais comme Emcee sur le site rue89
et je disais que quelle que soit l'issue du conflit, ça va continuer à chauffer dans la marmite sociale, ça va continuer à mijoter ...