lundi 19 novembre 2007

Forward

Deux infos à diffuser :


Un petit message sympathique aux anti- grévistes, de la part d'Alternative Libertaire :


Anti-grévistes,
vos gueules !

La grève des transports pour la défense des retraites donne l’occasion à la droite de vomir sa bile haineuse. Micros et caméras pataugent dans la fange des inepties des anti-grévistes. Il faut répondre aux pires de ces délires.

"C’est une prise d’otages !". Non. Une prise d’otage, c’est si on t ’enferme dans une cave, menotté au mur, cagoulé, et que régulièrement on vient te foutre un pistolet sur la nuque en te menaçant de te buter parce que ta famille ne paye pas. C’est ça, une prise d’otage. Là, il s’agit simplement d’une grève.

"On nous empêche de travailler !". Non. Il n’y a pas de piquet de grève devant chaque entreprise. Personne n’est empêché de travailler. Simplement il faut nous démerder tous seuls pour nous déplacer, sans les cheminots et les traminots. Au passage, la situation illustre l’absurdité totale de l’aménagement du territoire qui consiste à loger les travailleurs et travailleuses à l’est de Paris et à placer leurs entreprises à l’ouest. Si habitation et travail étaient plus harmonieusement organisés, les transports ne poseraient pas tant de problème.

"Supprimer les régimes spéciaux, c’est une question d’équité". Non. C’est une question de dumping social. L’équité, ce n’est pas aligner sur le pire régime, mais sur ce qu’on peut faire de meilleur pour le plus grand nombre. Et l’équité n’est pas non plus à géométrie variable. Si la préoccupation réelle du gouvernement Sarkozy était l’équité, il instaurerait un salaire unique. Puisque tous les travailleurs sont sensés cotiser le même temps pour leur retraite, pourquoi donc ont-ils et elles des salaires différents ?! Voilà pour le coup qui est bien inéquitable ! Allez, hop, tout le monde aligné sur le salaire moyen (1903 euros par mois en 2005), y compris le président de la République qui vient de se tripler son salaire pour gagner 10 fois ce salaire moyen !

"La mondialisation oblige à supprimer les régimes spéciaux". Non. Ceux et celles qui pensent ça sont donc prêts immédiatement à toucher un salaire chinois ou indien, puisqu’"avec la mondialisation on n’a pas le choix" ? Bonne nouvelle pour leurs collègues qui vont pouvoir se partager la différence ! La mondialisation n’est qu’un prétexte pour cacher des choix purement idéologiques.

"Avec l’allongement de la vie, il faut bien travailler plus longtemps". Non. La productivité augmente plus vite que l’espérance de vie. Donc la richesse existe pour financer largement cet allongement de l’espérance de vie. Simplement il y a un choix politique idéologique : laisser les capitalistes, les actionnaires, les possédants, accaparer cette richesse supplémentaire au lieu de la distribuer à ceux et celles qui ont contribué à la produire.

"C’était une promesse de campagne, être contre est anti-démocratique". Non. La démocratie, ce n’est pas tout est à prendre ou à laisser. La démocratie, c’est l’élaboration collective du fonctionnement de la société. Il n’y a pas de débat sur cette question, mais un passage en force du fait d’une lubie d’un seul homme. La démocratie, ce n’est pas un chèque en blanc.

"L’opinion publique est contre cette grève, les sondages le prouvent". Non. Un sondage n’a jamais rien prouvé. Tout dépend de la manière dont on pose la question. Demandons si vous pensez normal de travailler plus pour gagner moins. 99% de Non ! Donc 99% de gens contre la contre-réforme des retraites de Sarkozy.

Alors les anti-grévistes, vos gueules ! Arrêtez vos arguments de pilier de comptoir sans logique. Faites-vous greffer des neurones ! Et soutenez plutôt ceux et celles qui sont en train de se battre pour le droit à la retraite de tous et toutes.

Car il faut être soit complètement stupide, soit totalement malhonnête pour imaginer que le gouvernement Sarkozy s’arrêtera aux régimes spéciaux. C’est l’ensemble du régime de retraite par répartition qu’il veut détruire pour faire plaisir aux actionnaires des assurances privées. Dès qu’il en aura fini avec les régimes spéciaux, c’est le régime général qui passera à la moulinette de l’allongement de la durée de cotisation (encore !) et de la réduction des pensions (encore et toujours !). Alors bien sûr que c’est chiant, crevant, exaspérant de devoir se débrouiller sans les transports en commun pour se déplacer. Mais les responsables, ce sont les saboteurs des retraites : Sarkozy, Fillon et Bertrand.

Battons-nous maintenant si nous ne voulons pas bosser jusqu’à ce que mort s’en suive !



Un document sur la "simplification" du droit du travail, par Richard Abauzit via le monolecte (image de chez zgur), c'est un fichier pdf qui explique "comment nous nous sommes fait baiser"(©monolecte) :


À télécharger ici.



PS : Pour les parigots (têtes de veaux), le politburo est tombé par hasard sur cette petite annonce alléchante :

Paris, le 06 décembre 2007
Débat avec Serge Halimi et Sébastien Fontenelle
« Des intellectuels en Sarkozye. Réponses aux penseurs couchés. »
Débat animé par Serge Halimi et Sébastien Fontenelle.
Au CICP, 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris.
Le jeudi 06 décembre 2007 à 19h30.
Le débat sera suivi d’un concert de Fred Alpi (www.fredalpi.com).

Nous on dit ça, on dit rien, mais tenez-vous vraiment à votre animal de compagnie ?


PPS : Une dédicace de tonton Staline pour qui met le débat en ligne.

PPPS : dans les commentaires, une info de l'ami Gagou pour les lyonnais (bande de niais), à savoir un débat avec Fontenelle sans Halimi à la librairie La Gryffe, le 15 décembre.

16 commentaires:

Jenny Suarez-Ames a dit…

c'est très loin de chez moi (environ 425 mètres), je ne sais donc pas si je pourrai venir à cause de ces sales grévistes rouges qui veulent détruire ma pme nationale-libertarienne-pinochétiste en bloquant mon 4X4 à pare-buffle (efficace contre les gauchistes et les étudiants bloqueurs de facs).

vlg a dit…

Et les petites vieilles, tu oublie les petites vieilles, cible principale des pares-buffles parce que les gauchistes et les étudiant c'est un peu trop agile.

Anonyme a dit…

"La productivité augmente plus vite que l’espérance de vie."
cher VLG, oui c'est vrai, mais il s'agit de la productivité horaire.
Comme le nombre d'heure annuel par travailleur est inférieur à il y a 10 ans ou aux autres pays européen en ce moment, la production annuelle de chacun est inférieure à la moyenne européenne.
Valeur absolue et valeur relative, ce n'est pas la même chose.
Pour le reste, rien à dire.

ma pme nationale-libertarienne-pinochétiste
ah ces bons vieux clichés, ça fait du bien

Jenny Suarez-Ames a dit…

Allez le dire au national libéral à tronche de pinochet (si, si) qui vient polluer notre joli blogue, cher anonyme.
Quant à ma pme, car j'en ai une, pardon mais c'est une actionnaire qui vous cause, elle tourne malgré la grève. Pis encore, elle la soutient. Pis pis encore, elle travaille pour que se développe la conscience de classe. Et attention, c'est un secret, elle va jusqu'à voter Pécéhèfe.

Shadowsong a dit…

Les bons vieux clichés ont la vie dure :
Ce qui rend le régime de retraite par répartition non viable, c'est d'abord la chute des naissances due aux lois sur l'avortement et la propagande du planning familial.
Ce n’est pas en important en masse des inadaptables que cela va changer, au contraire ils sont responsables d'une bonne part du déficit de la sécu, les fonctionnaires assurant à eux seuls plus de 60 % du déficit du régime de retraites.
C'est sympa d'être nostalgique mais il y a la réalité, pas toujours drôles je vous l'accorde.
On n'empêche pas les grévistes de travailler, ce sont eux qui empêche les producteurs de richesse de le faire; ce faisant ils scient la branche sur la quelle ils sont assis.
Si l'on veut se préserver des imports japonais et de la main d'œuvre au rabais il faut rétablir les frontières, quitter l'union européenne, etc...
Vous y seriez opposé ?

vlg a dit…

Hum, jenny, je crois bien que c'est le même.

Anonyme, je n'ai pas les chiffres sous la main -et pour être honnête la flemme de les chercher- mais non la productivité totale augmente vraiment plus vite que l'espérance de vie.

vlg a dit…

«Ce qui rend le régime de retraite par répartition non viable, c'est d'abord la chute des naissances

Bien sur que non, le problème c'est la répartition des richesses. D'ailleurs si la limitation venait vraiment d'un paramètre fondamental comme ça un régime par capitalisation n'arrangerai rien par définition.

due aux lois sur l'avortement

Tu es au courant au fait que le nombre d'avortement baisse chaque année ?


et la propagande du planning familial.»


ha ha, la prophahagandehaha du planning, putain y a longtemps qu'on me l'avais sorti celle là ! Tout les jours à la télé, l'émission «avorter c'est gagné»



On n'empêche pas les grévistes de travailler, ce sont eux qui empêche les producteurs de richesse de le faire

Ça me fascine : si les grévistes ne produisent et ne servent à rien par quelle miracle alors leur grève est-elle gênante.

Si l'on veut se préserver des imports japonais et de la main d'œuvre au rabais
il faut rétablir les frontières,


Le politburo a déjà déposé une motion pour supprimer les frontière à l'instant ou la bourgeoisie aura été éliminée en tant que classe.


PS : Aujourd'hui on est de bonne humeur, alors on te prévient : le national-libertaire est une espèce qui s'acclimate très très mal ici, le climat y est malsain.

Anonyme a dit…

a tu sais je suis bien contente de lire ton forward la :) (cool :) ), t'as parlé de fred alpi t un pote c obligé :) (narj qui te fais des bisous :) ) (et tu sais je l'ai dit a coco mais je te le dis osi non mais, je l'ai vu en vrai fred ::) :) hihi et je lui é parlé nananananere :) (en vrai je suis tro contente (mais c vrai que toi tu racontes pas ta vie :) zut, alors bisous et c cool chez toi :) bye :)

emcee a dit…

Pfft! Le taux des naissances, justement, c'est, en France, qu'il est le plus élevé d'Europe, avec l'Irlande.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-971911@51-971986,0.html
Alors, pourquoi il vient nous faire du catastrophisme et nous chanter la complainte de l'avortement, le troll?

"Les producteurs de richesse": oh oui, si c'est pas un bon vieux cliché du médèfe, ça! Y a qu'à voir dans quelles poches elles vont les "richesses"!
En effet, y a intérêt à être de bonne humeur pour lire des inepties pareilles!
Il faudrait un peu se tenir au courant des chiffres, au lieu de faire du psittacisme.
Et qui c'est qui la produit, cette richesse et pour le bénéfice de qui?
Il voudrait peut-être qu'on revienne carrément à l'esclavage pour faire bonne mesure.

Tiens, passons plutôt à cet excellent article écrit par un cheminot que les ignares traînent dans la boue, perfusés qu'ils sont par les médias aux ordres et leurs maîtres - et peu aptes à réfléchir par eux-mêmes.
Moi, je voudrais dire que si les cheminots n'avaient pas défendu leur outil de travail - et avec fierté et conscience, siouplé, malgré un travail bien ingrat - il y aurait longtemps que les "producteurs de richesse" en auraient fait un tombereau.
Tout cela au détriment de nous tous.
Et c'est pas la peine d'aller brailler aux guichets quand on n'est pas capable de comprendre d'où viennent les problèmes.

Pauvres gnioques, qui ne voient pas qu'ils scient volontairement toutes les branches sur lesquelles ils sont assis (poste, chemins de fer, services de santé, éducation, etc.) pour que prospère une caste de vrais privilégiés.

http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3182

Gagou a dit…

Première fois que je post sur ce blog alors que ça fait longtemps que je visite... Bref, c'est pour dire qu'on fait un débat avec Sébastien "Vive le Feu" Fontenelle le 15 décembre à la librairie libertaire La Gryffe (http://lagryffe.net/) à Lyon... OK, le débat n'est pas annoncé sur notre site mais c'et juste qu'on est des gros branleur et que j'ai perdu le code pour publier un article... (le débat de la semaine d'avant contre toutes les religions n'est pas encore annoncé ). Mais le débat avec S. Fontenelle sera enregistré (au moins en audio). J'ai aussi le concert de Fred Alpi à l'Atelier le 1er juillet 2007 (http://rebellyon.info/article3978.html) pour ceux que ça intéresse. Je devrais balancer ça en ligne bientôt... (des que j'en ai fini avec Cartouche, La Fraction et Hors-Controle...)

vlg a dit…

Merci narj, emcee et gagou pour vos commentaires. Le Témoignage d'un cheminot anonyme est excellent, on va le diffuser. Ainsi que l'info du débat Lyonnais, ça peut intéresser des camarades là-bas.

Ton dernier paragraphe est excellent emcee, les «producteurs de richesses» comme ils aiment à s'appeler (bizarrement ça ne désigne pas dans leur langue les salariés qui travaillent à l'usine) ne se rendent pas compte de tout ce qu'ils doivent aux services publics qu'ils conchient. Et il est amusant de remarquer la contradiction dans leurs discours : ils en appellent à des valeurs de service public (en se considérant comme des "usagers" et non des "clients" par ex, en exigeant un "service" minimum) pour protester contre ceux qui se battent pour la défense dudit service public...
Anti-grévistes, vos gueules !

Jenny Suarez-Ames a dit…

Je me demande quelle genre de richesses peut produire un troll national-libertaire.
Juste par curiosité, c'est quoi ton métier, pinochouille?

Nattfodd a dit…

@emcee: un mec (qui se croit de gauche, en plus) m'a sorti l'autre jour, de manière tout à fait sérieuse, que la spéculation créait des richesses puisqu'elle produisait de l'argent à partir de rien.

Que répondre à ça ?

narjuna a dit…

@nattfod : que c un gros connard :) (a non on peut pas devellopper plus sans s'enerver, et je suis calme :) )

vlg a dit…

@nattfodd: Vend à ce mec un oeuf 1 euro. Rachète-le lui 2 euros, il sera content. Propose-lui de te le reprendre à 3 euros, en lui faisant comprendre qu'il pourra le refourguer 4 euros prochainement. Rachète-le lui ensuite 4 euros comme prévu et revends-le lui immédiatement pour 5 euros (car le cours de l'oeuf monte, il devrait en profiter avant qu'il ne soit trop tard).

Là, demande lui si vous êtes plus riches qu'avant tous les deux, si de la richesse a été créée...

S'il ne comprend toujours pas, passe à la tactique proposée par narjuna !

emcee a dit…

Bin, oui, la spéculation "crée des richesses". Pour ceux qui spéculent et pour les autres parasites de la bourse.
Il suffit de s'entendre sur le terme "créer des richesses". Si c'est pour une caste bien au chaud et pas partageuse ou pour le bien de tous.