mardi 23 octobre 2007

QCM

Voyez ce sondage réalisé par CSA pour Le Parisien.
Question :
Vous savez que le Parlement débat de la mise en place d'un test ADN facultatif pour les candidats au regroupement familial. Vous personnellement estimez-vous qu'il s'agit d'une bonne chose parce que cela permet de savoir si les candidats au regroupement familial sont bien issus de la même famille ou d'une mauvaise chose parce que cela est contraire aux valeurs de la société française ?

- 1ère réponse : 47 %
- 2ème réponse : 45 %


Vous savez que 47% des français estiment que les tests ADN pour les candidats au regroupement familial sont une bonne chose parce que cela permet de savoir s'ils sont bien issus de la même famille, d'après un sondage CSA pour Le Parisien. Vous personellement, estimez-vous que nous vivons dans un pays de cons, que les sondages sont vils, ou que les médias sont pourris ?

14 commentaires:

emcee a dit…

Déjà, je trouve hyper rassurant qu'il reste encore 45% de la population à penser que c'est contraire aux valeurs de la "société française" (dire "république", ça leur arracherait la gueule?).
Vu le matraquage auquel elle a droit, la "société française", c'est une grande victoire.
Pour les 47% des autres, soit ils n'ont pas compris la question, comme ils n'ont pas compris que le guignol de l'Elysée s'en prenait à eux personnellement, soit ils ont répondu n'importe quoi pour se débarrasser du sondeur.
Pour conclure, nous vivons dans un pays peut-être de cons mais surtout d'irresponsables, les sondages servent à l'intox des foules et sont donc hautement nuisibles, quant aux médias, on ne va pas s'étendre ...
Les sans op, eux, ne sont que 8%, ce qui tend à confirmer la thèse selon laquelle les sondés répondent n'importe quoi plutôt que de sécher.
Combien y a-t-il de gens en France qui ont entendu parler des tests ADN, qui en ont discuté ... en famille et qui se sont fait une idée de ce que cela impliquait?

NB "pitre", voilà une expression que j'aime. "fifre", aussi.

cédrick a dit…

Un sondage selon comment la question est tournée donnera toujours la réponse voulue.

Surtout quand on sait que les instituts de sondage refusent de donner les methodes de calcul utilisées pour le redressement des chiffres bruts.

Quand onregarde la question de ce sondage, on y voit quoi ?
Une question avec une réponse concrete, et populiste, la 1 et une réponse qui demande un peu de connaissance sur le fonctionnement normal des institutions et des regles qui les régissent, la 2.
Ence qui concerne le résultat on constate donc que 47% des gens intérogés regardent TF1...

vlg a dit…

Vous avez sans doute raison tous les deux : vu la question posée (il est vrai que les tests ADN permettent d'établir l'appartenance à une même famille, même si la paternité biologique ne fait pas tout), et vu tout ce qui est raconté dans les journaux ou à la télé, un résultat équilibré n'est pas si mauvais.
Notez quand même que la polémique sur les tests ADN et les nombreuses oppositions de principe ont été relayées par les médias.

Donc pour notre sondage à nous on a :
1ère réponse (pays de cons) : 0%
2ème réponse (sondages vils) : 50%
3ème réponse (médias pourris) : 50%
Sondage réalisé par VLG pour La-Pravda sur un panel de deux commentateurs représentatifs des lecteurs de ce joli blog.

Conclusion :
L'opinion veut les sondeurs et le PPA au goulag !

On est prêts à élargir l'échantillon et affiner la statistique ; si vous voulez voter, chers lecteurs...

coco_des_bois a dit…

c'est énorme, franchement c'est une des clés des sonages à la con : la question tordue à laquelle tu ne peux que raisonnablement répondre dans le sens voulu ... à moins de te creuser le cerveau et en général t'as pas une heure à lâcher pour ces conneries.

comme dit Emcee, je trouve les 45% rassurants, car la question est tordue, donc.

moi je vote médias pourris jusqu'à la moelle, et j'ai failli me faire écraser par un camion hier à vélo en voyant la gueule de Demorand sur un bus !!! eeerk

Cédrick a dit…

"3ème réponse (médias pourris) : 50%"

Je ne dirai pas médias pouris, au contraire, ils font exactement ce qui leur est demandé, en tout cas pour les plus gros ! C'est a dire tirer de l'information brute les temes importants et les tourner de maniere à rameuter le chalant sans trop déplaire au pouvoir en place qui tiend d'une certaine maniere les cordons de la bourse (meme pour les chaines privées car la durée et la periodicité des spots de pubs est réglementée).

Il est evidement que pour TF1, premiere chaine en matiere d'audience, le but est de garder les gens pendant le journal qui est quelque part un intermede ennuyeux entre deux vente de "temps de cerveau disponible".
Dans cette optique il faut évidement faire un journal en accord avec les opinions les plus concensuelles et les plus simples à absorber par le plus grand nombre.

o. a dit…

Allez, une petite pour la route...

http://olivox.com/bd/slides/journapute.jpg

(c'est pas encore dans les liens permanent, ca devrait se faire la semaine prochaine...)

o. a dit…

oups! permanentS (j'ai horreur des fautes)

Pachenka a dit…

Formidable dessin d'Olivox, j'adore !
Bravo !!!
Et je fais connaître autour de moi (en privé).

emcee a dit…

Je suis d'accord avec tout.
Sauf.
Sauf que la question n'est PAS "mal posée" (faudrait pas prendre les canards sauvages pour …), elle est PERVERSE, comme d'hab.
Voyons voir:
1° - La mise en place d'un test ADN "FACULTATIF" --> donc, finalement pas grave, puisque pas obligatoire, et donc on peut refuser.
Ce qui ne dit pas ce qu'on fera de celui qui le fera. Mais là n'est pas la question.
Là, il y a une démarche intellectuelle qui peut ne pas se faire spontanément si on n'a pas réfléchi aux tenants et abrutissants au préalable.
Et qui, en France, a la faculté de réfléchir vite après ne serait-ce qu'une ou deux séances de niouzes télévisées quand, même leurs animateurs, se gardent d'en faire une analyse?

2°- Estimez-vous qu'il s'agit d'une bonne chose parce que cela permet de savoir SI LES CANDIDATS AU REGROUPEMENT FAMILIAL SONT BIEN ISSUS DE LA MEME FAMILLE.
--> Bin, oui, si on veut savoir si X est le fils d'Y, la meilleure façon, c'est le test ADN. Et si tu es le fils d'Y, et que tu acceptes le test, tu pourras le prouver par A+B.
Y a plus personne qui suit, ou quoi?
Elle est pas perverse à souhait, la question?
Alors, sondeurs de peu d'aloi, arrêtez de nous embrouiller la tête avec vos sondages à la con.
Voilà ma conclusion.

vlg a dit…

Bon, la statistique s'affine : on arrive sur 4 lecteurs à
2ème réponse (sondages vils) : 50%
3ème réponse (médias pourris) : 50%

Cédrick : tu dis que les médias ne sont pas pourris parce qu'ils font ce qu'on leur demande, à savoir de l'audimat par tous les moyens. Pardon, mais avoir pour objectif de capturer un maximum de temps de cerveau et servir pour cela une information tronquée, erronée, ou partiale, c'est une bonne définition de pourriture.

o., ce dessin est tout simplement magnifique ! Bravo.

emcee : remarques pertinentes (comme d'habitude), mais note que la question du sondage reprend les termes de la loi. En ce sens, les manipulateurs sont à la base ces gros cons de députés UMP qui parlent de «donner la possibilité» aux candidats de faire un test ADN «facultatif» (pour l'instant), alors qu'on sait très bien qu'ils ne sont pas mus par l'altruisme envers ces gens. Mais comment peut-on être contre donner une possibilité de faire quelque chose à quelqu'un ?

Tu montres bien que la question est complètement perverse. Il n'y a pas de nuance possible ; on aurait préféré par exemple :
"parce que cela permet de savoir si les candidats au regroupement familial sont bien issus d'une même famille malgré le fait que la filiation n'est pas qu'une question de génétique loin de là".

Et cette question est focalisée sur 1 point précis et 2 arguments pour/contre. Ça n'aide pas à prendre de la hauteur sur le sujet.
Qui détermine l'énoncé de la question ? Le commanditaire du sondage (Le Parisien) ou CSA ? C'est important pour savoir lequel est le plus mauvais des deux.

vlg a dit…

Ajoutons encore que l'idée du test ADN montre qu'on ne fait pas confiance aux papiers officiels des autres pays, comme le montre encore l'exemple du billet ci-dessus.

Reformulons la question :
Vous savez que le Parlement débat de la mise en place d'un test ADN facultatif pour les candidats au regroupement familial. Vous personnellement estimez-vous qu'il s'agit d'une bonne chose parce que chez les bamboulas polygames on ne sait jamais qui est le fils de qui ou d'une mauvaise chose parce que des papiers officiels du pays d'origine suffisent ?

Cédrick a dit…

L'énoncé de la question est déterminé par l'institut de sondage selon une ligne qui lui a été donnée par son commenditaire.
Mais il est vrai (et l'en ai eu la confirmation d'amis qui travaillent pour l'ifop) que les commenditaires commendent en général des réponces précises.. sur celui la ce sera la réponce 1, a l'institut de sondage de creer la question et le panel de personnes qui donneront le résultat voulu.

vlg a dit…

Merci cedrick pour ces précisions diablement intéressantes. Apparemment, l'ami CSP a parfaitement compris ce principe, allez lire sa démonstration.

La seule question qui reste ouverte est donc : convient-il de pendre les journalistes pourris avec les tripes des vils sondeurs ou de pendre les vils sondeurs avec les tripes des journalistes pourris ?

Anonyme a dit…

merci, continue com ca :) (fichu pays de merde)