mercredi 30 avril 2008

Délocalisation à l'embauche

C'est un nouveau concept, un nouveau service proposé par l'ANPE aux entreprises, peut-être... Il s'agit d'embaucher directement dans un pays pauvre, puisque le droit du travail archaïque et les charges sociales étouffantes empêchent d'embaucher en France. Lisez donc cette offre d'emploi (onglet "Candidat" en haut, rubrique "Offres d'emploi", catégorie "Par numéro d'offre", entrer le numero : 637400L) :
Lieu de travail :
PONDICHERY - INDE

Type de contrat :
CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

Salaire indicatif :
10.000 A 20.000 ROUPIES/MOIS

Durée hebdomadaire de travail :
40H00 HEBDO

À titre indicatif, 10000 roupies représentent la somme faramineuse de ... 167 euros !

C'est ce qui s'appelle «être ouvert à l'international» !

Si tu ne vas pas à Bolkestein, Bolkestein viendra à toi.

Sérieusement, qui est prêt à aller faire le plombier en Pologne au tarif local, à s'expatrier pour un salaire de misère ? Comment osent-ils proposer une pareille offre d'emploi ?

Est-ce qu'il s'agit là d'un travail acceptable pour un informaticien chômeur, qu'il serait contraint d'accepter ? Ah non, c'est à plus de 2h de chez lui, ouf. Et ça pourrait représenter un peu plus de 30% de perte de salaire.

Bref, grâce au progrès des forces invisibles du marché, on n'aura bientôt plus besoin de délocaliser les entreprises, il suffira de délocaliser les travailleurs. Les patrons doivent en faire craquer leur slip.

Y a pas à tortiller, on est entrés dans le temps des salopards...

Vivement le temps des cerises.


PS : l'affaire prenant de l'ampleur, on rappelle que la source de l'info, que nous avions cité dans les commentaires, est ici.

10 commentaires:

Kaos a dit…

bwarf, wéh, vivement le temps des cerises.

the a dit…

Mais, ils rénovent, cher ammi. T'as pas vu ça ? ... Ils modernisent le marché du travail. Le marché..Et quand c'est qu'on va mordre ?
Parce que
"Il est bien court
Le temps des cerises"

vlg a dit…

Au fait la source de l'info est ce billet : http://www.linuxfr.org/~tuxsmouf/26535.html

sKaLpA a dit…

wahou, c'est vrai! donc!
en plus j'aime bien le "PROTECTION SOCIALE ET AVANTAGES A NEGOCIER"

je pense que je garde le lien!

Anonyme a dit…

Mais ça va leur péter à la gueule ... quelques petites semaine sur pause, un bon ptit coup sur la croissance et il sera possible de remettre les compteurs pas trop loin de zéro... le salarié-consommateur les tient par les c...... mais il n'en a pas conscience. Peut être les jeunes ?

Jean-Pierre Martin a dit…

J'aimerais bien savoir combien de sansonnets ont postulé...

birahima2 a dit…

étape 1 : La folie, avec les OGM
a été de modifier le vivant

étape 2 : le scandale a été de breveter le vivant

étape 3 :
A ce stade de l'inconscience, les mêmes ont pensé qu'on peut tout simplement faire bouger le cerveau avec les doigts.
Les sansonnets sont en danger

les osthéopathes au Goulag !

birahima2 a dit…

non pas que les sansonnets aient bouffé des OGM

c'est encore plus grave

pour ne rien vous cacher :
rien à voir avec les manipulations génétiques, ni avec les ostéopathes
les manipulations ne sont même plus nécessaires.

on nous prend officiellement pour des merdes

Anonyme a dit…

Ça me fait penser aussi à une autre offre d'emploi ANPE, où il fallait faire de la traduction (dans je ne sais plus quelle langue) et surtout, dans les périodes creuses, être femme de ménage... un truc dans le genre. L'ANPE s'en est sortie en faisant disparaître l'annonce et en prétextant que c'était une erreur.

Les demandeurs d'emploi, dites merci à l'ANPE ! :-/

Léo a dit…

Est-ce qu'on peut cumuler les Miles en faisant le trajet quotidien pour aller bosser ?