samedi 5 avril 2008

Citation

Le politburo a toujours un poil une chevelure dans la main, alors il se contente de recopier une citation très intéressante rapportée par libé :
«Le blocus, c’est antidémocratique, mais on ne peut pas faire autrement. Si on pouvait dialoguer et qu’on nous redonne nos postes [d’enseignants, ndlr], ce serait mieux»

Adrien, 16 ans, au sujet des manifestations lycéennes contre les suppressions de postes.

Pour avoir réussi à expliquer clairement à un journaliste que dans une lutte sociale, on ne peut pas toujours rester docile, et que c'est à cause du caractère obtus et borné du gouvernement qu'on en arrive là, ce jeune homme se voit décerner un satisfecit du politburo de vlg.

Il va de soi que nous sommes pleinement solidaires de ce combat, sous toutes ses formes. Que le gouvernement choisisse d'affaiblir considérablement l'Education Nationale (11000 postes en moins, bordel!) tout en renforçant les moyens de la police, ça en dit long sur son "projet de civilisation"...

3 commentaires:

thé a dit…

T'es un feignant non contrarié, quoi, vlg.

birahima2 a dit…

il te manque un Dicta(phone)

emcee a dit…

Moi aussi: pleinement solidaire!

Partout en France, les flics marchent main dans la main avec la direction des établissements scolaires pour déstabiliser les mouvements.
Le droit de protester est de plus en plus restreint à des lobbies auxquels on accorde, selon les sympathies partisanes, des avantages allant à l'encontre de l'intérêt public, dont ils n'ont que faire, évidemment.
Malheureusement, avec l'intox ambiante, on se rend compte que beaucoup gobent sans se poser de questions les mensonges du pouvoir.
C'est flagrant quand on distribue de l'info à la population.
Dernière expérience perso en date: contre les OGM et les franchises médicales. C'est à pleurer.
Mais, je ne suis pas dans un environnement spécialement progressiste, même si le mouvement des lycéens a été très fort.
Adessias