mardi 24 juillet 2007

Travail Über Alles

La déification et le culte du travail est quelque chose de très rigolo à lire sous la plume des capitalistes et de la droite. Car s'ils font beaucoup de morale tonitruante dans leur déclarations, leur hypocrisie ressort très vite, à peine jette-t-on un coup d'oeil distrait à leur actions.

Par exemple, leurs premières lois n'ont pas été en faveur du travail et des travailleurs, mais ont visé à enrichir un peu plus ceux dont les revenus dépendent du capital (et ne doivent donc rien à leur travail).

En bons héritiers de l'ancien régime, ils ne s'estiment pas non plus contraints personnellement par cette morale du travail, valeur suprême de l'individu.


Faisons un petit calcul amusant :

  • Selon le monde : Christine Lagarde était
«Prête, "pour aider la France", à renoncer à ses 800 000 dollars (600 000 euros) de participation annuelle aux résultats de la firme.»
  • En 2004, le salaire mensuel médian était de 1484€ (disons pour 35h/semaine).

Si l'on considère que les 600.000€ de Lagarde étaient son seul revenu (peu probable), elle gagnait donc 33 fois le salaire médian.

C'est-à-dire que même si son travail était 7 fois plus difficile et pénible que celui d'un français payé à 1484€ (soit un salaire égal ou supérieur à celui de la moitié des français), elle aurait dû travailler 7/7j, 24/24h sans jamais manger ni dormir pour pouvoir justifier de ce revenu.

En lui accordant un travail 3 fois plus dur que la normale et pendant 70 heures par semaines (peu crédible la aussi), elle aurait dû ne gagner que dans les 100.000€. C'est à dire qu'elle a eu un bonus injustifiable de 500.000€ par an.

Cet argent n'est bien sûr pas apparu par magie mais est le résultat du travail de personnes, souvent peu rémunérées, qui ont dû travailler plus pour gagner moins.

Pour bien montrer ce que cela donne concrètement, si on généralise à tous ce facteur 6 entre revenu du travail et détournement de fond, et en prenant pour base 35h de travail hebdomadaire, on obtient à salaire égal une durée de travail de 6h par personne et par semaine.

Soit 3 heures à peine de plus que la durée revendiqué par Lafargue (Paul) au XIXème siècle et qui a tant choqué Lagarde (Catherine) lors de son discours à l'Assemblée.


Réfléchissez-y bien : avec les mêmes pratiques que tous ces beaux moralistes avocats de la peine à la tâche, vous pourriez ne travailler au plus qu'un petit jour par semaine...


Mais que tous ces hypocrites se rassurent, en cas de révolution, et si leurs têtes échappent aux piques et à la guillotine, ils ne se retrouveront pas à la rue, démunis et sans toit. Une place bien chaude les attend.

Au Goulag.


11 commentaires:

emcee a dit…

Déjà revenu de vacances?
Je ne veux pas te vexer, mais ça m'a semblé court ;-)

Belle démonstration.
J'ajouterai qu'aucun emploi ne peut valoir une rémunération 33 fois plus élevée que la moyenne des salaires.
Si on définit au plus juste la notion "travail", en essayant d'y faire entrer tous les paramètres, aucun être humain ne peut matériellement être dans le cas de figure où il effectuerait 33 (ni dix, ni 5) fois plus de tâches pénibles qu'un autre. Si c'était le cas, il s'agirait d'un esclave (donc non rémunéré), pas d'un privilégié né dans les beaux quartiers et avec des relations.

Et verser un tel salaire à une personne médiocre qui, somme toute, n'a rien inventé de capital pour le bien de l'humanité, c'est totalement démesuré et indécent.

Dans le calcul de la répartition du temps de travail devrait donc entrer en ligne de compte tout le temps qu'on ne passe pas en loisirs (à savoir: golf, tennis, équitation, massages, soins esthétiques, WE à Deauville …). C'est-à-dire le temps qu'on passe à s'occuper des enfants (hors loisirs), faire les courses, faire la cuisine, laver le linge, repasser, etc. Ainsi que les temps de transport et le confort du véhicule utilisé. Voire le confort du logement dans lequel on a dormi (insonorisation, climatisation, espace, mobilier, literie, etc.).
D'autres paramètres devraient également être pris en compte: la pénibilité du travail, la position au niveau de l'entreprise (maître / tâcheron), les aides extérieures (secrétaires, etc.), le temps consacré à travailler réellement, c à dire à effectuer des tâches spécifiques qui demandent sérieux et concentration, les temps de pause ou de sommeil, la qualité réparatrice de la pause et la qualité des boissons et de la nourriture avalées pour le déjeuner (déjeuner d'affaires, sandwich de chez Fauché ou pain de la veille-jambon Muerta).

Tous ces critères relativiseraient largement les mérites de ceux qui finalement perçoivent des sommes inversement proportionnelles à leur "productivité" personnelle et à leur aptitude à effectuer de nombreuses tâches sans rapport les unes avec les autres en une seule journée.

Finalement, le seul "mérite" qu'on eu ces gens à qui on verse des salaires phénoménaux, c'est d'avoir eu le pain et le couteau pour accéder à ces postes.
Et cela ne va pas s'arranger puisque les fils des riches récupèreront désormais quasi-intégralement les biens de leurs parents. Ils seront même débarrassés du souci d'aller travailler. C'est dire.

La ministre a dit qu'il ne fallait plus penser et se mettre au travail: c'est donc bien clair que ce qu'elle nous demande, c'est de ... travailler comme des cons!

Comme quoi, même eux, ils n'y croient pas à ce qu'ils disent.

vlg a dit…

«Déjà revenu de vacances? »

Le politburo est partout, tout le temps, toujours, il sait tout, il entend tout, il peut tout, et il est très modeste.

Sinon bien évidemment d'accord avec ton commentaire.

vlg a dit…

Juste une remarque sur ton commentaire (par ailleurs brillant), tu as écrit :
aucun emploi ne peut valoir une rémunération 33 fois plus élevée que la moyenne des salaires.

Il ne s'agit pas ici du salaire moyen mais médian qui est certainement plus bas, vu que Mme Lagarde par exemple fait considérablement remonter la moyenne.
De toute façon, comme tu dis il est impossible qu'un humain ait un travail 33 fois plus dur qu'un autre, donc on pourrait simplement comparer sa rémunération avec le SMIC.
À quand un salaire maximum ?

Valdo Lydeker a dit…

BOnjour,

Décidément, cette sinistre décérébrée et décérébrante inspire les blogs...
(je me suis un défoulée aussi sur mon blog. sachant que leplus terrible à son sujet,c'est le silence des pantoufles...
Message perso au taulier:puis-je recycler (à but non lucratif évidemment) sans risquer le goulag,la géniale photo de wet cat postée dans les commentaires de CSP?

emcee a dit…

Le politburo est partout?
J'aurais dû y penser, en effet...

Quant au salaire "médian", oui, c'est plus approprié.
Une erreur grossière.
J'accepte avec empressement trois mois de goulag avec sursis.
Pour une peine effective, j'attendrai volontiers qu'une tête poudrée qui aurait évité de rouler me tienne compagnie.

vlg a dit…

Valdo : c'est volontier pour l'image mais elle n'est pas de moi wet cat, je l'ai trouvé sur internet.


emcee : OK pour l'amenagemnt de peine, dès qu'on a une place de libre et quelques têtes poudrés on te fait signe. T'a ton déjà parlé des formidables activités physiques & intellectuelles que l'on programme au goulag ? tu vas adorer...

emcee a dit…

I can't wait!

Une telle mansuétude du Politburo me tire des larmes.

Quant aux têtes poudrées, j'ai deux mots à leur dire.
Entre deux exercices physiques appropriés, il doit rester des créneaux pour leur inculquer quelques notions de base.
Comme la solidarité.


@ bientôt

Valdo Lydeker a dit…

"mais elle n'est pas de moi wet cat"...

Ça me rassure pour la santé de ton chat, ces superbes animaux, bien que foncièrement anars, ne méritent pas le goulag aquatique! ;)

henriparisien a dit…

Ou avez vous vu que la rémunération du travail était proportionnelle à la difficulté et à la pénibilité ?

Le salaire est fixé en prenant en compte de paramère :
- Ce que rapporte ce travail aux clients et aux propriétaires des outils de production.
- Ce que demande d'autres personnes ayant les capacités de faire ce travail.

Si Laguarde gagne 33 fois le salaire médian, c'est qu'elle n'est pas substuable par une personne prise au hasard dans la rue.

Vous avez le droit d'en être jaloux. Mais la dénigrer est injuste.

vlg a dit…

«Ou avez vous vu que la rémunération du travail était proportionnelle à la difficulté et à la pénibilité ?»

oooh, quelle énorme découverte ! Dis moi petit génie, encore heureux que tu es là, sinon on ne s'en serait jamais aperçu ! C'est pas comme si notre article traitait en creux de ce problème, hein !

«Le salaire est fixé en prenant en compte de paramère :
- Ce que rapporte ce travail aux clients et aux propriétaires des outils de production.
- Ce que demande d'autres personnes ayant les capacités de faire ce travail.»


ha ha ha, comme Forgeard et Eisner, peut être. Il faudrait que tu arrêtes de vivre dans le monde des bisounours. La rémunération des plus riches n'a bien sûr que peu à voir avec leurs capacités personnelles ou leur productivité : elle se fait selon des critères de naissance, de puissance, de relations, de malhonnêteté et dans une moindre mesure de chance.

«Si Laguarde gagne 33 fois le salaire médian, c'est qu'elle n'est pas substuable par une personne prise au hasard dans la rue.»

Si tu parles de ses relations chez les riches et les puissants ou de son avidité, on te l'accorde sans problème. Si tu parles de ses capacités, laisse nous rire un bon coup.

Elle est aussi irremplaçable et indispensable que l'aide soignante qui te torchera le cul quand tu seras grabataire. Et même bien moins.


«Vous avez le droit d'en être jaloux. Mais la dénigrer est injuste.»

Cette bonne vieille tarte à la crème de la jalousie ! Tu as quel âge, mon petit ? Parce que si tu as plus de dix ans, il faudrait que tu commences à arrêter de projeter ton comportement et tes défauts sur les autres.

Il y a mieux que la psychologie niveau «j'ai 8 ans», tu sais. Tiens, je vais t'étonner mais il se trouve que certaines personnes raisonnent en terme de justice et d'égalité. Je sais, tu trouves ça dingue et incroyable, mais c'est la vérité, on est pas tous obsédés par gagner plus de fric et écraser son voisin.


En tout cas merci pour cette belle démonstration de suffisance insuffisante !

coco_des_bois a dit…

My gode !
Un troll :)

Il est vrai que Lagarde est absolument irremplaçable... comme tous ces patrons qui ne connsiassent rien à rien et qui valsent entre direction, directoire, conseil d'administration, de surveillance (de quoi) et qui palpent des millions pour poser leur cul sur des fauteuils en envoyant des sms à leur maitresse (ou amant).
M'est avis que la bonne qui balaie le soir pourrait en faire de même !

Il est à mon avis normal de pouvoir laisser quelque chose à ses enfants, mais perreniser ce système de domination est ignoble, ça me fait gerber.

Et l'avantage de cette propagande, c'est aussi qu'elle fait miroiter à un grand nombre la possibilité de devenir soi-même un exploiteur payé des millions... toi aussi monte ta boite et paie des gens au lance-pierre, toi aussi importe des merdes de chine et fais travailler des enfants... toi aussi pollue ta rivière en montant une bonne grosse usine de merde... etc etc.

La jalousie ?
pff, vas donc te morver