mercredi 27 juin 2007

Vive la concurrence !

Dans cet article de liberation.fr consacré au péage urbain envisagé autour de Manchester, on remarque en passant une explication intéressante aux bouchons mancunniens.
La multiplication des bus aurait aggravé la circulation ? Le Royaume-Uni n’est pas à un paradoxe près. L’instauration, l’an passé, d’une loi sur la dérégulation du transport a en effet provoqué ce que la chronique locale retient comme «la guerre des bus». La multiplication de firmes privées a engendré un ballet incessant d’autobus qui rivalisent pour tenter de happer les usagers. Avec un autre effet pervers lié à la rentabilité : les quartiers les plus déshérités sont de moins en moins bien desservis.
Mais pourtant, la concurrence libre et non faussée doit apporter le progrès aux usagers, et la main invisible du marché doit réguler le processus et s'adapter au mieux à la situation, non ? On nous aurait menti ?

5 commentaires:

Dagrouik a dit…

ah le bel exemple, merci VLG pour celui-ci, je le met avec les autres pour préparer un billet sur ce sujet.

Les séïdes de la concurrence libre et non faussée ne sortent jamais chez eux, ils vivent dans leur bulle et en tirent des conséquences pour les autres.

Pitoyable tout ça.

vlg a dit…

Les exemples sont en fait légion, et la libéralisation du marché de l'énergie devrait nous en fournir un nouveau prochainement.
On lira ton billet avec intérêt.

(PS: Tu peux penser aussi aux renseignements téléphoniques.)

Dagrouik a dit…

@VLG : sinistre bolchévik, tu lis dans mes pensées ?
les Télécoms c'est le bon exemple de ratage de la concurrence... dans certains cas, le 12 par exemple, et réussi dans d'autres.

On nous dit que c'est justement le bon exemple, pour justifier le reste : EDF etc.. je démontre facilement que ce n'est pas du tout pareil et pourquoi les télécoms ont marchés + ou moins.
Ce n'est pas du tout a cause de l'esprit d'entreprise, mais a cause d'universitaires qui ont mis leur travail dans le domaine public...

vlg a dit…

hmm, si tu compte faire un billet en relation avec la privatisation d'edf, je ne peux que te conseiller de trouver le documentaire de gilles balbastre sur le sujet (EDF, les apprentis sorciers)

vlg a dit…

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-929102@51-915014,0.html

ooh, la main invisible du marché ne semble pas trop aimer la concurrence, qui elle-même se met a trouver que le grand méchant état n'a pas que des défauts.