mardi 4 septembre 2007

Deutsche Democratische Republik


Quand un membre du politburo part en vacances, il ne va pas dans les Caraïbes comme un bourgeois, mais dans un paradis du communisme et du goulag. Je ne veux pas parler de Port-Leucate mais de Berlin Est. Voici son reportage sur les traces du petit père des peuples.

À Berlin-Est, on trouve

des voitures de luxe :


des rues aux noms sympathiques :
(notez la superbe architecture stalinienne du batiment d'arrière-plan)
(photo mise en valeur chez un blog ami)



des statues vénérables :

(le marxisme, c'est trop sex!)


des fresques témoignant du bonheur de travailler dans ce beau pays avec des dirigeants proches du peuple :


et naturellement des monuments à la gloire du prolétaire qui s'en va courageusement travailler à l'usine ou à la mine pendant que sa femme s'en va gaillardement aux champs, pour faire avancer le pays vers le progrès :



Pour vous dire à quel point c'était paradisiaque, ils avaient dû construire un mur autour de Berlin-Ouest pour lutter contre l'immigration clandestine des pauvres habitants de la RFA parce qu'«on aimerait bien, mais on ne peut pas accueillir toute la misère du monde» (Walter Ulbricht). Une idée qui a fait son chemin depuis...

6 commentaires:

comité-de-salut-public a dit…

Bravo! Ah, enfin des belles photos qui font rêver...(et la demoiselle sur les genoux d'Engels est une conquête prolétarienne, je suppose ?)

Valdo Lydeker a dit…

Pour tes futurs vacances en de belles républiques populaires, je te conseille les excellents guides: La Molvanie (le pays que s'il existait pas, il faudrait l'inventer) et Survivre au Moustachistan.
(La Molvanie: Une petite république des Bal­kans à l'histoire plus que tourmentée, indépendante depuis 1834, qui fit la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Allemands, et passa sou l'influence soviétique jusqu'en 1982, date à laquelle s'écroula le mur de Lutenblag, « moins grâce à une réforme démocratique qu'à cause d'un défaut de construction ».)

vlg a dit…

Merci camarade Valdo pour tes conseils. Après une brève recherche internet, la Molvanie a l'air bien plus intéressante que la Syldavie, je vais essayer de trouver le guide !

(CSP: la charmante demoiselle n'est qu'une des innombrables admiratrices des deux statues, qui passent leurs journées à se faire caresser par des bombes sexuelles, pour l'éternité. Y a plus qu'à convaincre ces groupies que Marx et Engels resteront de marbre, mais pas toi.)

Jenny Suarez-Ames a dit…

J'ai piqué la jolie photo des deux panneaux de rues pour mon blogue, elles s'accorde très bien avec l'Origine du monde de Courbet qui fut l'un des défenseurs de la Commune. Once more, la logique vaincra.

Jenny suarez-ames a dit…

CSP, merci pour ton joli commentaire. Hein que ça va bien avec l'Origine du monde?

vlg a dit…

( Jenny, c'est VLG, pas CSP ; pas grave.)

Oui, ça va super bien ! Allez tous voir Marx, la Commune et l'orgasme chez les moissonneuses.