jeudi 9 août 2007

Livre frontiste en vente libre

Chers petits amis lecteurs, VLG va vous permettre d'économiser facilement 10€ !

Comment cela, dites vous ? Hé bien tout simplement en n'achetant pas le livre de Maud Tabachnik, "Tous ne sont pas des monstres".

Premièrement parce que cet ouvrage, sensé être du genre fantastique contemporain, est écrit avec les pieds ; citons pour exemple le dialogue suivant :
« Que veulent-ils ? interrogea-t-elle. [à propos d'émeutiers]
- Ce que veulent toujours les hommes, répliqua son mari, sentencieux.
- C'est-à-dire ?
- Conquérir la Terre et le Ciel.
- Mais ils ne peuvent pas ! s'exclama Rose d'un ton énervé.
- ils l'ignorent. »
On le voit, il n'y a pas que le mari de sentencieux.

Mais baste, direz-vous il ne faut pas être étonné de la faible qualité littéraire de ce genre de roman, on ne les achète pas pour ça, non ?



C'est vrai. Par contre on ne les achète pas non plus pour lire de la propagande d'extrême droite, sinon on prendrait direct un SAS.

En effet dès le début de l'intrigue (le courageux lecteur du politburo qui s'est fait arnaquer dévoué n'a pas réussi à aller bien loin dans la lecture), on découvre une France où les musulmans des banlieues, forcément antisémites, émeutent de partout. Ils arrivent à prendre possession de cinq villes en rejetant les brigades antiémeutes.

La presse, bien sûr, n'ose rien dire, non plus que l'Europe, qui évidemment pratique la repentance , pour des crimes qu'elle n'a pas ou peu commis.

Citons:
« L'Europe avait tant de chose à se faire pardonner. Des siècles, pensait-elle, d'iniquités et de conquêtes, de massacres et de génocides. Se donnant, même dans l'injuste, le premier rôle, oubliant dans son arrogance que les autres, non seulement la talonnaient mais souvent l'avait précédée. »

Et tout ça sur les 15 premières pages seulement.

Le reste du livre ? On ne saura jamais, le masochisme aussi a une limite.


PS : On apprend aussi, tout étonné, qu'en 40, il y avait encore des cosaques "déferlant à chevaux" pour pogromer en Ukraine.

PPS : En ouvrant une dernière fois le livre complètement au hasard, le politburo est tombé directement sur ça :
«
Rose arriva en avance et se plongea dans la lecture du dernier livre de Pascal Bruckner, la Tyrannie de la pénitence, son récent essai sur le masochisme occidental.
- Saine lecture ! entendit-elle, quand Pascale se laissa tomber à ses côtés.
[...]
- Saine, oui, mais je crains un peu tardive.
»

Putain, dire que c'est les éditions baleine, créatrices du poulpe, qui ont sorti ce torchon !

10 commentaires:

Anonyme a dit…

elle est vraie la derniere citation ou tu rajoutes ?

vlg a dit…

Toutes les citations sont extraites du livres. des 20 premières pages pour les 2 premières, et d'une page vraiment lue au hasard pour la dernière.

emcee a dit…

Pourquoi "frontiste"?
La thèse des musulmans anti-sémites et la non-repentance sont largement admises dans la société française actuelle, grâce à la participation active des médias. Il y a même des "intellectuels" spinozistes - (qui se croient) de gauche - qui étalent ces théories à longueur de pages et dans les micros.
C'est que ça doit être ce qu'il faut dire, non?
Tu ne serais pas un peu subversif, toi?

Tiens, pour changer des lectures à dix zéros: Ibrahima Thioub répond à NS:
[http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2193]

comité-de-salut-public a dit…

Frontiste, parce que c'est le fantasme des adeptes du Borgne, la guerre civile ethnique, l'invasion par les hordes, etc. Allez au hasard sur des blogs de militants frontistes ou identitaires, ils passent leur temps à se faire peur avec ça.Ce sont des thèses qui ont malheureusement débordé les cercles fascistes pour imprégner une bonne partie de la droite, et quelque gens qui se croient encore à gauche.
Dernièrement, un livre de Thierry Jonquet est paru, qui était de la même veine, me semble-t il. les ex-militants de LO nous avaient habitué à plus de rigueur intellectuelle...

emcee a dit…

Je voulais dire, bien sûr, "pourquoi "frontiste "seulement", puisque on voit leurs thèses se développer fièrement dans tous les milieux, comme cet *animateur de causeries télévisuelles qui revendiquait haut et fort être "islamophobe", tout fier de sa trouvaille qui lui permettait de ne pas dire "bougnoule".

Quant à aller visiter les sites frontistes, non merci mon colon, je trouve déjà humainement insoutenable la lecture de liens de trash édulcoré dont tu nous fais l'analyse courageusement, comme le vil Barbier ou le sinistre GOPchaispukoi.

*NB - Ce n'est pas du snobisme: j'ai pris l'habitude de ne pas citer certains noms pour ne pas trop vomir sur le clavier. Après, j'y vois plus rien pour écrire.

Cela dit, VLG, merci à toi aussi pour cette trouvaille. Si on avait la chance de passer à la télé, on pourrait s'empresser de recommander vivement cette bluette de gare ... de triage.

vlg a dit…

Le raisonnement et les idées sont frontistes comme le rappelle CSP, il convient donc de le qualifier comme tel. Après, si des gens non frontistes (voire se prétendentant de gauche) l'adoptent, c'est leur problème : à eux de trouver une cohérence dans leur pensée et d'assumer ça...

Merci emcee pour le lien sur la réponse de Thioub à Sarko, ça fait plaisir à lire.

PS: À propos de lien, tu demandais comment faire un lien hypertexte dans les commentaires ? Il faut l'écrire directement en html. ex:
>a href="http://mescouilles.fr"< lien >/a<
en inversant les '<' et les '>'.

Les moissonneuses a dit…

En même temps, qu'attendre d'autre qu'une merde d'un auteur de merde? Il paraît — je ne l'ai pas lu — que son bouquin sur les meurtres de femmes à Ciudad Juarez était une sombre daube où, en plus, la dame citait des noms (juste histoire qu'on puisse aller buter les bonnes personnes?).
Et puis c'était pas une auteur Viviane Hamy, avant? Parce que dans le genre polars pourris, elle publie aussi l'inénarrable Fred Vargas, la reine de l'action clandestine à connotation hystéro-narcissique qui a mené Battisti où on sait (enfin grâce à elle on le sait, maintenant). Sinon, le polar à la Vargas, c'est l'inverse du roman noir: l'exaltation de l'ordre social.
Pardon pour la digression énervée.

vlg a dit…

Les moissonneuses : c'était la première fois que j'achetai un livre de cette auteur. Et c'est la dernière fois.

Par contre en ce qui concerne fred vargas, ses livres sans casser trois pattes à un canard, sont de facture honnête pour le genre (roman de gare). Je n'y vois pas trop d'exaltation de l'ordre social (même si en eux même ils sont de facture classique).


Sinon peut tu nous éclairer sur son "hystéro-narcissisme" concernant battisti ? et sur sa responsabilité dans son arrestation ?

coco_des_bois a dit…

Ouais les moissonneuses, je serais ravi d'en savoir plus, mais peut être pas ici dans les commentaires ?

En tout cas, merci mon ami moustachu pour ce déconseil de lecture, même si j'ai cessé de lire des romans à 16 ans. Il est toujours utile de connaitres tous les canaux de diffusion de cette propagande de merde.

Frontiste, j'adhère avec ce terme, car c'est bien un président frontiste que nous avons.

Les moissonneuses a dit…

@ vlg: C'est justement parce qu'il ne se passe absolument rien de transgressif dans ses bouquins que ce ne sont pas des romans noirs. A la limite de gentils contes (ce qu'elle revendique, d'ailleurs). Donc bref, en-dehors des considérations de qualité, on n'est VRAIMENT pas chez Manchette ou Thompson.

@vlg et coco: dans les commentaires c'est en effet un petit peu délicat.