mercredi 16 juillet 2008

Siné sème sa zone

Siné vient de se faire virer de Charlie Hebdo, pour y avoir écrit ceci :
« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l'UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n'est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d'épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

Philippe Val a trouvé que ces propos «pouvaient être interprétés comme faisant le lien entre la conversion au judaïsme et la réussite sociale et ce n’était ni acceptable ni défendable devant un tribunal.» Plutôt que d'entendre les explications de Siné (cité par Libération, dont sont extraites les autres citations):
«Je reproche à Jean Sarkozy de se convertir par opportunisme. S’il s’était converti à la religion musulmane pour épouser la fille d’un émir, c’était pareil. Et (la fille d’)un catholique, pareil, j’ai jamais fait de cadeau aux catholiques» ,
Val lui a demandé «des excuses auprès de Jean Sarkozy et de la famille Darty». La réponse de l'intéressé ne s'est pas faite attendre :
« Je lui ai demandé s’il ne se foutait pas de ma gueule. Je préfère me couper les roubignolles

Le politburo se joint à Niet pour apporter son soutien à Siné. Qui n'en a probablement pas besoin, c'est un grand garçon, mais on l'aime bien et il nous manquera. Plus de détails sur cette affaire dans marianne2 et rue89.


Le politburo ne peut toutefois réprimer un sentiment de malin plaisir en imaginant le blond fiston se faire découper le bout du bout. Y a des fois où on aimerait être rabbin...


NB: Un commentaire pertinent sur l'article de Libé : «Charlie, c'est fini. Vive CQFD et le plan B.»


PS : on notera avec intérêt cette citation de Siné datant du 11 juin 08, relevée par Luc Mandret :
«Je n'ai jamais brillé par ma tolérance mais ça ne s'arrange pas et, au risque de passer pour politiquement incorrect, j'avoue que, de plus en plus, les musulmans m'insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j'ai envie de leur botter violemment le cul !»
«Leurs maris barbus embabouchés et en sarouel coranique sous leur tunique n'ont rien à leur envier point de vue disgracieux. Ils rivalisent de ridicule avec les juifs loubavitchs ! Je renverserais aussi de bon cour, le plat de lentilles à la saucisse sur la tronche des mômes qui refusent de manger du cochon à la cantoche»
Curieusement, ce jour là, on a pas entendu nos commentateurs pousser de grands de cris d'orfraies. Ces mots sont pourtant bien plus brutaux que ceux qui sont cités plus haut.


Édit 18/7: On lira avec intérêt l'interview de Siné ici.
Extrait, sur Val : «Non, c'est vraiment une crapule ce type et ce qu'il a fait va largement au-delà de ma personne. C'est une atteinte à la liberté de la presse. Quand on fait des articles contre les musulmans, alors là, ça ne lui pose pas de problème.
Val pensait que ça allait bien se passer, mais, mon cul, ça va chier.
»

5 commentaires:

Pop9 a dit…

Tout est dit. Val a tout faux, il n'a pas fini de susciter des grincements de dents un peu partout.

vlg a dit…

Et il y a encore pire : l'ancien Charlie, montré par jck dans les commentaires sur rue89. Ça c'est de la liberté de la presse, de la caricature ; mais aujourd'hui, ce serait sans doute considéré comme un honteux antisémitisme...

Ludivine van de Spock a dit…

La vraie question philosophique qu'a masquée l'éviction de Siné c'est : "Mais pourquoi Jean doit-il changer de religion (ou en adopter une) pour pouvoir épouser la meuf ?".

Ludie, elle est très laïcarde et old skool, la religion c'est l'opium du peuple. Quelle qu'elle soit.

vlg a dit…

Sans doute que la meuf tient à faire un mariage religieux dans la tradition juive, et que cela impose au mari d'avoir la même religion qu'elle. Mais le politburo est d'accord, c'est stupide.
Tous les curés, rabbins, et imams finiront au goulag.

emcee a dit…

Je ne suis pas particulièrement fan de siné, que je lisais à l'époque où j'achetais le désormais torchon du mercredi, à cause justement de propos très violents parfois.
Cependant, cette affaire montre, si besoin était encore, la duplicité des deux autres et la veulerie de leurs collègues.
Ce qui a mis en fureur le rédac'chef, ce n'est pas l'anti-sémitisme non avéré du billet, mais bel et bien l'attaque frontale contre ce bon à rien de "fils de" et qui allait lui valoir sans aucun doute les foudres de son papa.
Car chez ces gens-là, on est vindicatif.
Dire qu'il va se convertir au judaïsme parce que sa fiancée est juive ne relève pas, que je sache, de l'anti-sémitisme, ou alors, c'est que nous sommes vraiment tombés sur la tête.
En revanche, dire que sa conversion est liée au fait que la fiancée est riche, et que sa démarche serait intéressée, ça c'est attaquer la probité du personnage.
A tort ou à raison.
Une fois de plus, le petit petit rédac'chef use et abuse de l'antisémitisme à des fins peu louables.
Mais cette affaire est rassurante en soi, car peut-être va-t-elle mettre enfin un terme définitif à l'imposture du "journal satirique bête et méchant de gauche" que certains croient encore acheter le mercredi.