jeudi 6 mars 2008

Gaza (2)

Le vice-ministre israëlien de la défense menace Gaza de "shoah" (en hébreu dans le texte)
« Plus les tirs de roquettes Qassam s'intensifieront, plus les roquettes augmenteront de portée, plus la shoah à laquelle il s'exposeront sera importante, parce que nous emploierons toute notre puissance pour nous défendre.»

rue89 commente : «Certes, comme l'a aussitôt précisé un porte parole israélien, le mot "shoah" en hébreu signifie littéralement "catastrophe". Mais si un ministre israélien ne connait pas la charge émotionnelle de ce mot, employé pour désigner l'holocauste des juifs pendant la deuxième guerre mondiale, ce serait surprenant.». Très surprenant, oui.

On savait déjà qu'Israël cherchait à affamer tous les palestiniens habitant Gaza par un blocus. On s'énerve régulièrement des victimes des attentats dits "ciblés", perpétrés par l'armée israélienne, qui collatèrent régulièrement sur des enfants qui jouent au foot ou se promènent dans leur séjour (lire Fontenelle et emcee). Mais on n'a jamais accusé ici Israël de génocide.

Maintenant, si les officiels israéliens se mettent à promettre une shoah...

Avec la charge historique que ce mot comporte, c'est tout simplement hallucinant, et foutrement inquietant.

4 commentaires:

emcee a dit…

Ca, tu peux le dire, foutrement inquiétant.
Hier, 8 morts à Jérusalem dans un attentat suicide.
Pour un mort, il y en a eu 80 dans le camp adverse, combien pour 8?

J'ai lu aussi que les Egyptiens construisent un mur pour éviter que les Gazaouis ne viennent les perturber inutilement et de façon cavalière et impromptue.
http://www.rfi.fr/actufr/articles/099/article_63595.asp
Quand je pense que les "islamophobes" n'arrêtent pas de nous intoxiquer avec l'"Islam" (enfin, les Arabes, quoi) qui ne cherche qu'à faire tomber l'Occident! Il y a encore du chemin à faire, question solidarité cultu(r)elle ...
L'indignation est, avec les richesses, ce qui est le plus mal partagé sur cette planète.

Allez, bonne journée.

vlg a dit…

Ouais, ça part en couille façon escalade. Le Hamas a salué le "héros" qui a tiré sur tout ce qui bouge à Jérusalem, et la nouvelle de ces morts a été accueillie avec joie dans certains camps de réfugiés gazaouis... La paix est assez mal engagée, c'est désespérant.

Et bonne remarque sur la construction d'un mur par les égyptiens. Ça démolit la thèse du bloc musulman antioccident et antisémite.
Pour les gazaouis, ça n'arrange pas leurs affaires... ils se retrouvent enfermés sur un petit territoire bombardé et attaqué par l'armée du pays d'à côté, et soumis au blocus. Il leur reste donc à peu près le choix entre crever de faim et crever au combat, si on simplifie un peu. J'ai pas l'impression que ça va promouvoir la paix.

Bonne journée quand même...

coco_des_bois a dit…

C'est pas ça la décomplexion ?
Ca y ressemble en même temps...

Lory a dit…

Un peu plus de mosquées, de voilées et de Houria Demiati pour promouvoir la paix, peut-etre?