lundi 16 avril 2007

Le PPA tremble

La France du parti de la presse et de l'argent a peur.

Les hordes sardonnes sont à ses portes.

Pour essayer de conjurer (vainement) le sort inéluctable qui l'attend, le PPA essaie de regrouper ses dernières forces, d'un coté entre son aile droite dure et son aile droite molle, de l'autre entre son aile droite extrême et son aile extrême droite.

Mais Michel Rocard (ici), en voulant plastronner une fois de trop a vendu la mèche :

«Le souvenir du Goulag est trop proche, et ceux qui se disent anti-libéraux me font peur.»

Cours PPA, Vive Le Goulag est derrière toi !

4 commentaires:

comité-de-salut-public a dit…

OHOHOHOH!!! Il est trop rigolo, Rocard, décidément! Bah oui, et la taxe Tobin, c'est la Koulakisation! Pardi! Dedieu que ces socialistes sont cons...

coco_des_bois a dit…

Depuis le temps qu'on dit qu'ils ne méritent plus le nom de socialistes !
Après tout le RPR a changé de nom, changeons le nom du PS, qui n'a plus rien de S !
... genre euh ... Parti Démocrate, tiens c'est bien cake comme nom, ça leur va bien !

vlg a dit…

Proposition: remplacer PS par PDG pour Parti de la Droite qui Geint. Ça a en outre l'avantage d'indiquer à quelles personnes sa politique se destine.

coco_des_bois a dit…

pas mal...
ou PDR : parti de la droite qui refoule