jeudi 22 janvier 2009

Violence intégriste

Nous lisons sur libébordeaux que :
Quatre jeunes ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Pau [...] pour avoir détruit des distributeurs de préservatifs. Dans la nuit du 27 au 28 août dernier, les quatre jeunes [...] avaient, armés de pieds-de-biche, arraché ou éventré cinq distributeurs de préservatifs dans le centre-ville de Pau.

Ils avaient expliqué aux enquêteurs qu'ils avaient agi par «conviction religieuse».

Lors de l'audience [...] l'un d'entre eux a toutefois estimé que «l'usage du préservatif est un acte égoïste» et qu'il s'agit d'un «obstacle à la vie»
Nous rassurons nos lecteurs sensibles, ces violents individus, qui semblent pourtant prédisposés à tâter du goulag, n'ont été condamnés qu'à un stage de citoyenneté, et dans la plus grande discrétion. On a oublié de préciser qu'ils viennent de Versailles (pour deux d'entre eux) et sont «des catholiques fervents». Des bons petits gars bien de chez nous, quoi, gentils mais que voulez-vous, il faut bien que jeunesse se fasse. Un petit défonçage de distributeur à coup de barre à mine, c'est pas bien grave.

Maintenant, imaginez ce qu'il se serait passé s'ils ne venaient pas de Versailles mais d'Aubervilliers, s'appelaient Youssef, Mohammed, Abdul et Ali, et avaient détruit un distributeur de capotes par conviction religieuse car ils sont des musulmans fervents. Imaginez...

A la Une le lendemain :
"Violence musulmane" (L'Express),
"Bientôt la charia ?" (le Figaro),
"La république menacée par les intégristes" (Le Point),
"L'ultra-islamisme déraille !" (libération),
etc, ad nuaseam.

Avec en prime de Villiers qui parcourt les JT en clamant «je vous l'avais bien dit», MAM qui va devant les caméras inspecter les distributeurs endommagés, et notre président, avec la pondération et la dignité qu'on lui connait, qui intervient solennellement à la télé pour promettre de kärchériser tous ces voyous polygames égorgeurs de moutons et destructeurs de distrubuteurs. Car la France a peur pour son identité nationale.

Heureusement que ce n'étaient que des intégristes catholiques, on l'a échappé belle !


Mais le politburo veille, a noté les noms de ces casseurs sauvageons, et les enverra au goulag partager la cellule d'un violeur sidéen, le temps qu'il faudra pour qu'ils changent d'avis. Car enfin, il est plus que temps de relancer le débat sur le catholicisme.

3 commentaires:

Jean-Pierre Martin a dit…

Je crois que c'est également l'occasion de rouvrir le débat sur la sodomie.
La sodomie est-elle une pratique égoïste ? Est-ce plus ou moins égoïste que l'onanisme ?
Je pense que l'Eglise n'est pas assez claire sur ces points.

thé a dit…

Ouh!
Je sais pas où ça part là, mais ça part mal.

AsTeR a dit…

Bonne info ça !! Je vais faire tourner !