vendredi 16 janvier 2009

Excès de vitesse en relation avec une affaire terroriste

Deux personnes ont été arrêtées mercredi, l'express nous apprend qu'elles auraient tenté d'incendier une voiture dans le cadre d'une action terroriste.

En effet, selon le texte et la police, ces deux dangereux individus auraient "manifesté activement son soutien à Julien Coupat" pour l'un, et travaillerait dans un cabinet défendant des membres de la mouvance dite "anarcho-autonome" pour l'autre.

On réalise le danger auquel le monde libre à échappé.

Le nouvel obs nous apprend qu'ils ont été libéré depuis, aucune charge n'ayant pu être rassemblée pour envisager des poursuites. Qui a dit "paranoïa sécuritaire" ?

Ami(e) qui aurait participé à une quelconque démonstration de soutien avec les 9 de Tarnac, fais bien gaffe à traverser dans les clous.



PS : lecteur fidèle (pléonasme), tu as dû remarquer que depuis un certains temps on ne promet plus le Goulag dans chaque billet. La raison est simple, on a infiltré un nombre non négligeable de nos partisans dans les plus hautes sphère de l'état (t'as pas entendu parler d'un remaniement récemment?). Ils s'activent pour nous à mettre en place le goulag par petits bouts (histoire que ça soit discret).

19 commentaires:

John V. Doe a dit…

Combien on parie que le deux personnes trainées dans la boue dans l'Express n'y verront jamais paraitre le démenti de la fausse imputation, ou alors dans un minuscule article décontextualisé.

C'est tellement évident que je me demande pourquoi je l'écrit.

habeas corpus a dit…

Je vois pas où est le scandale : la GàV a duré un peu moins de 48 h, on reste donc dans le droit commun.
Ou alors tenter de cramer une bagnole ne mériterait pas plus qu'une contredanse ?

Anonyme a dit…

Je pense qu'il seraient bien mieux au goulag pour 15 ans (10 ans à l'époque, c'était pour ceux qui avaient rien fait)

Jean-Pierre Martin a dit…

@habeas corpus : alors toi dis donc tu mets vraiment du tien pour ne pas comprendre...

habeas corpus a dit…

@ JPM : si tu m'expliques en quoi leurs droits ont été bafoués je veux bien changer de point de vue.

thé a dit…

habeat,
Moi quand je tente de faire démarrer ma bagnole, elle démarre pas.
C'est quoi les faits exactement ? ça devient du n'importe quoi.
Et t'es même prêt à défendre ça !

thé a dit…

A pas mis du sien, a donné blanc-seing à la police. Tout lui convient. Lui, est blanc comme neige. Drogué.

Anonyme a dit…

à thé

ils ont enflammé des papiers dans les jantes, mais comme en plus d'être malfaisants, ils sont maladroits, la voiture n'a pas brûlé. Mais l'intention y était

thé a dit…

Mais, ça change tout. Ils sont pas encore poursuivis pour crime contre l'humanité ?

Anonyme a dit…

la connerie (faire cramer des voitures) c'est pas un crime contre l'humanité ?

vlg a dit…

Habeas corpus : Quels sont les mots dans "garde à vue mercredi à Paris sous le régime de la justice antiterroriste" que tu ne comprends pas ?

habeas corpus a dit…

VLG : j'ai bien saisi le sens des mots, merci. J'ai aussi lu ceux-ci (Le Monde.fr 16/01) :"un couple, soupçonné d'avoir tenté d'incendier une voiture à Paris et placé en garde à vue à la section antiterroriste pour de présumés liens avec la mouvance d'ultra-gauche, a été libéré sans charge retenue à son encontre, a-t-on appris vendredi 16 janvier de source judiciaire."
C'est très bien d'être mobilisé contre la paranoïa sécuritaire, mais quand l'état de droit fonctionne correctement, l'hystérie n'est pas de mise.

vlg a dit…

HB : ton extrait du monde n'apporte rien de plus à ce que l'on a dit.

Maintenant si pour toi c'est normal qu'une éventuelle tentative de dégradation de voiture soit considérée comme relevant de la justice antiterroriste, je suppose que tu penses que bruler un feux rouge relève du TPI.

habeas corpus a dit…

Mais ça ne relève PAS de la justice antiterroriste puisqu'ils sont sortis de GàV en moins de 48 heures !
C'est écrit en français ...

vlg a dit…

C'est écrit en français ...

Comme tu le dit, c'est écris en Français et tu as manifestement des problèmes avec la compréhension de cette langue.

On va la faire encore plus explicite :

Selon le nouvel obs:

Le jeune couple avait été placé en garde à vue à la section antiterroriste pour avoir tenté de brûler une voiture

Selon l'express :

Garde à vue antiterroriste pour 2 suspects d'incendie de voiture

Quel est le mot dans "antiterroriste" que tu n'arrive décidément pas à comprendre ?

habeas corpus a dit…

Dans le cas de l'antiterrorisme(TM°),la garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures, voire 144 heures en cas de menace imminente, le gardé à vue n'ayant droit à s'entretenir avec son avocat qu'au bout de la 72e heure.
Ce ne fut pas le cas !
De plus, le couple de guignols qui ne tient pas l'alcool dont il est question a été libéré sans charge retenue à son encontre.
Où est le "régime de l'antiterrorisme" là dedans ?

vlg a dit…

Où est le "régime de l'antiterrorisme" là dedans ?


Attends, laisse moi deviner, je crois que c'est dans "garde à vue mercredi à Paris sous le régime de la justice antiterroriste".

Le fait que la "justice" se soit rendue compte de sa bêtise avant la fin des 96h ne change rien à l'affaire.

thé a dit…

c'est la notion de limite qu'il comprend pas, habeas
si tu peux gagner jusqu'à mille euros, tu gagnes pas automatiquement mille euros ; mais si tu as gagné un euro, tu as gagné

Anonyme a dit…

à l'insu de son gré, habeas corpus est plus "intelligent" qu'il n'y paraît. A l'en croire, en effet : "quand l'état de droit fonctionne correctement, l'hystérie n'est pas de mise". Donc habeas corpus admet (lui, ou ceux qui l'envoient) que parfois, ce qu'il appelle l'état de droit, ne fonctionne pas correctement.

Luc Nemeth