vendredi 16 mai 2008

Nausée

Les entreprises françaises installées en Chine se mobilisent pour venir au secours des victimes du violent séisme qui a frappé le Sichuan. [...] Même si ces groupes s'en défendent, cet élan de générosité est une belle occasion de redorer un peu l'image de la France ternie par les incidents et les manifestations de soutien au Tibet qui ont marqué le passage de la flamme olympique à Paris
[c'est le politburo qui souligne]
(lu dans le Quotidien Vespéral des Marchés)

Autrement dit, il y en a qui perdent pas le nord et qui sautent sur la première occasion pour se racheter une belle image, scandaleusement ternie par ces enfoirés de droits-de-l'hommistes avec leurs manifestations mauvaises pour les affaires. Quelle aubaine, ce séisme ! On lâche quelques centaines de milliers d'euros, un peu de matos, et hop, on est des bienfaiteurs.

Le cynisme est une valeur en hausse. Achetez !

2 commentaires:

emcee a dit…

Pas tout à fait exact: Carrefour avait déjà fait un effort immense pour redorer son blason bien terni en Chine. C'est peut-être passé inaperçu, mais c'est là:
http://www.aujourdhuilachine.com/actualites-chine-les-caissiers-de-carrefour-pekin-en-rouge-pour-soutenir-les-jo-6855.asp?1=1

Et puisqu'on parle de catastrophes (pour info, et en marge de ce billet), il y a celles qui émeuvent et celles qui laissent froid...
en anglais:
http://www.dissidentvoice.org/2008/05/nasty-double-standards-man-made-catastrophes-and-crimes-against-humanity/

L'Anonyme de Chateau Rouge a dit…

A lire:

La Stratégie du Choc de Naomi Klein.

Le chili en 73 et la victoire de Pinochet, c'est un peu leur Mai 68.

Comme les gauchistes les plus médiocre qui veulent "répéter" 68 en 2008, les capitalistes les plus médiocres répètent les vieilles recettes et essaie d'appliquer les formules de Pinochet et Friedman.

Mais voila, ce n'est plus la même chose.

C'est une autre époque.

et il y a encore plein de chose a réinventer !