dimanche 16 décembre 2007

VLG Littérature 5 : Putain d'usine

En 2002, Jean-Pierre Levaray, ouvrier dans une usine classée Seveso 2, a publié Putain d'Usine, un livre dans lequel il raconte par des chroniques du quotidien à quel point le travail le détruit.

La dureté de la tâche, les produits dangereux à manipuler, l'angoisse de l'accident, et le tout pour un salaire de misère. Il y a bien sûr des accidents graves, des gens qui pêtent les plombs ; certains ont le courage de changer de vie, d'autres non. Tous souffrent. Parfois, excédés, ils se battent, font grève, obtiennent quelque chose, puis la routine recommence.

Ce livre a été récemment mis en bande-dessinée par Efix, le rendant accessible même à ceux qui n'aiment pas les gros livres sans image. Le dessin tout en noir et blanc, avec un style pourtant plus adapté à priori à des situations légères, rend finalement très bien l'ambiance pesante de cette "putain d'usine", y compris dans ce qu'elle a de fascinant (« C'est beau une usine, la nuit »).


Bref, le politburo vous la recommande, et vous suggère de l'offrir à Noël à votre tonton rentier qui dit toujours que ceux qui refusent de travailler ne sont que des parasites feignants, que le travail est une valeur sacrée, donne un sens à la vie, et gna gna gna...

1 commentaire:

Ravachol a dit…

Salut,
j'l'ai offerte à mon popa, qui l'a trouvé très bien (alors qu'il n'est pas réputé pour être progressiste). ça participe à la culture politique de ma famille, qui n'en a jamais eu.
Sinon, ces autres bouquins sont très bien (pas tous lu, mais une bonne partie). V'là un militant libertaire qui assure !
Au fait, bonne année et tout et tout...