lundi 21 janvier 2008

UMP über alles

Allez lire le dernier billet de l'excellent camarade Fontenelle, il porte sur la saloperie du jour d'Hortefeux.

Comme dans les années 20 et 30, ces gros porcs utilisent les étrangers comme boucs émissaires pour détourner l'attention de leur prévarication, leur malhonnêteté, leurs mensonges et leurs incompétence.

Ces enfoirés ne s'encombrent pas des principes d'égalité inscrits dans la constitution, mais changent la loi fondamentale pour l'adapter à leur idéologie malsaine.

Mais quand nous déciderons nous à mettre des quotas sur la connerie ?

1 commentaire:

Léo a dit…

Remarquons quand même que tout ça se fait sans même avoir à changer de constitution ! Ils allaient quand même pas changer de numéro, ça aurait fait socialiste. Fallait garder la bonne vieille constitution de De Gaulle bien solide. On l'épure juste de ce qui gène. L'égalité d'abord. Ensuite, on ajoute le droit pour le président de faire tout ce qu'il veut. Ensuite, on ajoute la sodomie généralisée et la mise dans le cul de tous les bulletins "non" du dernier référendum. C'est ça la rupture tranquille...